Conflits d'intérêts : Dossiers SOS JUSTICE

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/11/2009

L'EPRUS a un statut pharmaceutique. Qui est Thierry Coudert son Directeur Général ?

Directeur Général de  l'Eprus, Thierry Coudert reconnaît lui-même dans une interview que cet organisme bénéficie du Statut pharmaceutique.
 
Dans la vidéo ci-dessous  M. Thierry Coudert confirme lui-même que l'Eprus a un statut pharmaceutique !
Nous avons maintenant des pharmacies d'Etat pour nous empoisonner sur nos propres deniers !

Grippe A: le rôle de l'Eprus ? (Interview )

Le risque de pandémie semble écarté mais la France se tient prête : Interview de Thierry Coudret (1ère interview)
http://www.rfi.fr/sciencefr/articles/113/article_80727.asp

Quels sont les liens d'intérêts entre Thierry Coudert et Nicolas Sarkozy ?

Voir sa nomination du 1er juillet 2007 prise sur le site suivant :
http://www.executives.com.fr/direct/executives_cv_et_bio_...

Thierry Coudret nomination du 1er juin 2007.doc

IMMIGRATION, INTEGRATION ET IDENTITE NATIONALE
Thierry Coudret est nommé directeur du cabinet de Brice Hortefeux.

En 2001, selon les références prises sur Wikipédia il a été nommé par Nicolas Sarkozy conseiller technique de son cabinet au ministère de l'Intérieur.


Ensuite, Thierry Coudret est le président-fondateur du mouvement des « sarkozystes de gauche », La Diagonale, créé le 1er mai 2006. En 2007, il participe à la création du parti Gauche moderne, qui fédère politiquement la gauche sarkozyste et en devient l'un des principaux dirigeants.

L'EPRUS : Les Laboratoires pharmaceutiques participent-ils à financer cet établissement dit public qui bénéficie d'un budget annuel de 290 millions d'euros officiellement ?


Qui est Thierry Coudert ?

Après des études à l'ENA, au cours desquelles il effectue un stage au magazine Le Point, Thierry Coudert débute sa carrière en 1984, comme directeur de cabinet du commissaire de la République du Haut-Rhin. En 1988, il devient chargé de mission au cabinet d'Alain Madelin, ministre de l'Industrie, puis chargé de mission auprès du délégué aux rapatriés, il est nommé, en 1991, directeur de cabinet de Kofi Yamgnane, secrétaire d'État aux Affaires sociales. Nommé, en 1992, sous-préfet de Bonneville, il revient en Alsace en 1996 comme directeur de cabinet du préfet du Bas-Rhin. Secrétaire général de la préfecture du Puy-de-Dôme, en 2001, il est nommé l'année suivante par Nicolas Sarkozy conseiller technique de son cabinet au ministère de l'Intérieur. Sous-préfet de Nogent-sur-Marne de 2002 à 2005, il dirige ensuite le cabinet de Brice Hortefeux entre le 27 mai 2007 et le 17 juillet 2008[2], date à laquelle il est remplacé par Michel Bart.

Il est ensuite nommé directeur général de l'Établissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (Eprus) le 17 octobre 2008[3].

Thierry Coudert est le président-fondateur du mouvement des « sarkozystes de gauche », La Diagonale, créé le 1er mai 2006. En 2007, il participe à la création du parti Gauche moderne, qui fédère politiquement la gauche sarkozyste et en devient l'un des principaux dirigeants. Dans le cadre de la politique ouverture menée par Françoise de Panafieu, il s'est porté candidat aux municipales à Paris [4] dans le XVIIe arrondissement. Le 16 mars 2008, il a été élu au Conseil de Paris[5], où il souhaite désormais créer un courant des «bobos de droite» pour défendre notamment la construction de tours. Il compte sur Lynda Asmani (Xe), Pierre-Yves Bournazel (XVIIIe), David Alphand (XVIe), Marie-Laure Harel (XVIe)[6].

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Thierry_Coudert