Baxter à l'origine d'un virus mortel en Ukraine ? : Dossiers SOS JUSTICE

14/11/2009

Baxter à l'origine d'un virus mortel en Ukraine ?

 

Des preuves semblent suggérer que Baxter International soit responsable d'une nouvelle manifestation mortelle de pneumonie virale en Ukraine.  
 
 En Février 2009, Bloomberg a rapporté que Baxter a « accidentellement » envoyé du matériel vaccinique, contenant les deux virus vivants de la grippe aviaire et saisonnière, à de nombreux laboratoires dans le monde entier. Un laboratoire avait décidé d’expérimenter le vaccin sur des furets, mais tous les furets sont morts, contre toute attente. Il est à noter que Baxter a déjà commis une « erreur » du même genre dans le passé. Des produits sanguins produits par Baxter contenaient le virus du Sida. Des milliers d'hémophiles en sont morts, et beaucoup ont infecté leurs conjoints.  
 
 http://www.bloomberg.com/apps/news?pid=newsarchive&si...
 http://www.aegis.com/news/re/1996/RE960283.html
 
 Plus tard dans l’année, une histoire étrange a émergé sur Internet. Le Huffington Post a rapporté sur un homme du nom de Joseph Moshe, qui a été arrêté après de longues heures d’impasse avec la police parce qu'il était censé avoir proféré des menaces contre la Maison Blanche. L'homme avait la capacité de résister à de multiples jets de gaz lacrymogène.  
 

http://www.huffingtonpost.com/2009/08/14/man-suspected-of...

 
 Cependant, la communauté Internet est restée très sceptique concernant la véritable raison derrière l'arrestation de cet homme. Des commentaires sur le site Web du Huffington Post ont immédiatement commencé à pulluler sur un aspect non rapporté de cette histoire, à savoir que Joseph Moshe est un agent du Mossad, spécialisé dans la guerre biologique, qui a appelé une émission de radio, pour avertir les gens au sujet d'une arme biologique qui a été fabriquée par Baxter International, qui serait répandue à travers le vaccin et qui causerait un vrai fléau.  
 
 Même si tout le monde peut annoncer l’apocalypse, sans pour autant qu’on soit obligé de tout croire, la partie étonnante au sujet de la déclaration de Moshe est le lieu où Moshe a déclaré que l'arme biologique était produite.

 
 Moshe a clamé que le laboratoire de Baxter en Ukraine, en dehors de tous les autres les emplacements, sert à la fabrication de cette arme biologique. Tout ceci est sorti début Août, cad plus de 2 mois avant que l’histoire ne soit officiellement dévoilée. Pour que Moshe ait pu correctement nommer le pays où la nouvelle épidémie serait répandue, cela requiert qu’il ait soit obtenu l'information de l’intérieur, soit que c’est une incroyable coïncidence…
 
 Supposons un moment que toute personne sur notre planète ait une probabilité égale de provoquer une nouvelle épidémie mortelle due à un virus mutant se propageant à partir de son propre corps. L'Ukraine a 46 millions d'habitants.
L’estimation actuelle de la population mondiale est d’environ 6,7 milliards d’habitants. Ce qui signifie que si une nouvelle épidémie devait surgir, la possibilité de cette épidémie ait pour origine l’Ukraine serait de 0,69%.
Cependant, il s'avère que ce virus est une forme de grippe. Ce qui rend la probabilité d'être dans le vrai en devinant qu'une grippe mortelle va éclater en Ukraine, encore plus faible. La raison qui pousse à croire que Moshe n’a pas inventé l’histoire est qu'en début Août, la grande majorité des infections de grippe ont été signalées dans différents pays autre que l'Ukraine. En fait, le 30 Octobre, Earthtimes a signalé que l'Ukraine avait officiellement rapporté seulement deux cas de grippe porcine, et aucun décès, jusqu'à Vendredi dernier. Cette épidémie mortelle semble être arrivée de nulle part en Ukraine.  
 
 http://www.ukrstat.gov.ua/operativ/operativ2009/ds/kn/kn_...
 http://www.census.gov/ipc/www/popclockworld.html
 http://zik.com.ua/en/news/2009/10/29/202374
 http://www.earthtimes.org/articles/show/292540,ukraine-co...

  Le profil biomédical de Moshe semble confirmer sa position en tant que microbiologiste. En outre, cette page avec les informations du contact de Baxter de son bureau en Ukraine, confirme que Baxter a une présence en Ukraine.  
 
 http://www.biomedexperts.com/Profile.bme/78637/Moshe_Bar-...
 
 Il est également à noter qu’un nombre importants de microbiologistes sont morts dans des circonstances des plus étranges. Cette histoire, de ce qui semble être un homme courageux qui a tout sacrifié pour nous apporter ce message, peut expliquer pourquoi tant de microbiologistes ont été assassinés.
Le fait que cet homme soit parvenu à prédire une manifestation de grippe fortement mortelle dans un endroit totalement inattendu pour nous, 2 mois avant que l’événement ne se produise réellement, donne du crédit à son accusation, que Baxter International est responsable de l’événement et prouve que les microbiologistes de haut rangs peuvent poser un problème aux personnes responsables de ce désastre en cours.  
 
 http://www.stevequayle.com/dead_scientists/UpdatedDeadSci...
 
 L’histoire est en cours, attendez vous à voir des mises à jour dans les articles de David Rothscum dès que des informations supplémentaires sur ce qui se produit en Ukraine seront disponibles.  
 
 Mise à jour 1 : Afin d’empêcher que l'information ne disparaisse, je vais dupliquer la plupart de l'information que je peux trouver la dessus ici.  
 
 Des commentaires, sur le site Web de Huffington Post sur un article concernant l'arrestation de Moshe, documentent le fait  que le virus de grippe contenu dans un des vaccins construit par Baxter en Ukraine réplique l'ARN de la grippe de 1918 et est utilisé comme arme biologique. (voir photo)
 
 
 Mise à jour 2 : Le gouvernement Ukrainien veut imposer des restrictions sur les voyages des personnes à travers la nation, pour arrêter la propagation du virus.  
 

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5jlasqq...
 
 Mise à jour 3 : Selon les commentaires cités plus haut sur le site web de Huffington Post, le Docteur Moshe a affirmé que le virus utilisé est une réplication de l'ARN de la grippe Espagnole de 1918. Parmi les symptômes de la grippe de 1919, figurent des victimes étant trempées dans le sang :  
 
 http://www.history.navy.mil/library/online/influenza%20ph...
 
 Les Américains sont familiers avec la grippe ; elle vous envoie au lit, vous met dans un sale état pour 3 ou 4 jours avec de la fièvre, des courbatures, et un mal de ventre, ensuite vous laisse fragile pendant environ une semaine. Elle a fait des millions de malades, mais tue seulement les plus vieux, les plus jeunes, et les plus faibles.  
 
 La grippe de 1918 n'est pas la grippe que les Américains connaissent maintenant. C'était une horreur qui rend les victimes de couleur bleuâtre-noir, ensuite ils sont noyés dans leurs propres liquides corporels.
Le nombre de mort est le plus élevé pour les 15-40 ans, ceux qui sont au sommet de leur forme. Les victimes pouvaient se sentir bien, et la minute d’après, être frappés d'incapacité, fièvreux et délirant. Des températures atteignant les 40-42  degrés, la peau devenant bleue, pourpre, ou marron-foncé et un manque d'oxygène. La pneumonie massive attaque alors les poumons, les remplissant de fluide; le sang jailli du nez. La mort est rapide, sauvage, et terrifiante.  
 
 Comparez ceci aux rapports émanant d'Ukraine:  
 
 http://zik.com.ua/en/news/2009/10/29/202374
 
 Cinq personnes sont mortes de la grippe à Lviv, quatre hommes et une femme, a déclaré le Docteur responsable des urgences, Myron Borysevych.  
 
 Deux des morts sont sont dans la catégorie d'âge des 22-35 ans, les 2 autres ont plus de 60 ans. Il a diagnostiqué la maladie en tant que pneumonie virale.  
 
 (…)  
 
 Les tests viraux peuvent durer d'une à deux semaines. Ils sont compliqués et ne sont pas faits à Lviv. La progression de la maladie a été très rapide.
Les symptômes incluent de très hautes températures et une toux violente.  
 
 (…)  
 
 Les six jeunes morts ont eu des symptômes de pneumonie hémorragique grave.
La maladie a démarré lentement, avec des températures atteignant les 37,2 -
37,3 degrés, une légère toux et une douleur aux articulations. Une Catarrhe nasale s’est développé à la fin du deuxième ou troisième jour.
L'autopsie a révélé que les poumons ont été imbibés de sang, a déclaré le spécialiste en chef.

Traduction
Alter Info

Panique en Ukraine: substance inconnue puvérisée au dessus des villes

Le bureau du Emergency Response dans le district de Desniansko, Kiev, réfute catégoriquement ce soir (30 Octobre), les rapports signalant que des avions légers pulvérisaient une substance au-dessus de la ville, en vue de parer « une pandémie de grippe porcine » en Ukraine.  
 
 Il a été signalé que des avions légers ont été vus au-dessus du centre commercial Forest de la ville (près de la station de métro de Forest) et ils pulvérisaient une substance d'aérosol, destinée à « contrer la grippe porcine », ceci constituerait naturellement une médication forcée de la population.  
 
 Les rédacteurs des journaux locaux à Kiev ont reçu des douzaines d'appels téléphoniques de résidants inquiets et de propriétaires de magasin du centre commercial de Forest, rapportant qu'ils avaient observé plusieurs avions légers, faisant des cercles dans le ciel en plein  jour, pulvérisant un aérosol non identifié dans l'atmosphère.  
 
 Les détaillants et les hommes d’affaires locaux ont rapporté que les autorités locales leur ont conseillés « de rester à l'intérieur » durant la journée.  
 
 Des journaux locaux ont contactés les fonctionnaires du gouvernement à Kiev et on leur a répondu que « aucune autorisation n’avait été accordé aujourd'hui (30 octobre) pour que de petits avions volent au dessus de la ville ». D’autre part, les stations de radio locales FM à Kiev réfutaient régulièrement ces rapports dans leurs émissions du jour, apparemment sous la pression des autorités locales.  
 
 Les rapports sur la présence d’hélicoptères et d’avions légers pulvérisant des aérosols au-dessus de Kiev, de Lviv, de Ternopil, et d'autres villes à travers l'Ukraine, inondent ce soir les forums du net et les sites Web, des centaines de personnes ont vérifié ces informations de leurs propres yeux.  
 
 Le 30 Octobre, le Président Viktor Iouchtchenko a ordonné au Ministère de la Défense de mettre en place des hôpitaux militaires mobiles dans l'ensemble de l'Ukraine, d’assister et de fournir « les médicaments essentiels » aux gens contre  la grippe porcine. Yushchenko a également ordonné au personnel médical militaire réserviste de remplir son devoir.
 
 Un ordre du Président Yushchenko est attendu pour bientôt, qui placera effectivement l'Ukraine sous la « loi martiale ».
 
 « En raison de la situation épidémiologique complexe dans les régions occidentales de l'Ukraine, où des dizaines de milliers de personnes sont devenues malades, des milliers sont à l'hôpital, et des douzaines sont mortes. »  
 
 Neuf régions en Ukraine ont déclaré la quarantaine et les événements publiques ont été interdits (élections y compris). Il a été demandé au clergé de ne tenir aucun office ou service religieux le Dimanche et de n’accueillir, sous aucun prétexte, de rassemblement. La police a également imposé le port forcé de masques protecteurs au visage, tout conducteur arrêté sans masque sur le visage risque une lourde peine.  
 
 Plus tôt, les services de santé en Ukraine occidentale ont rapporté « une grave manifestation de grippe NON IDENTIFIÉE, suspecté par les médecins d’être une forme de pneumonie virale ». La maladie a déjà emporté un certain nombre de vies dans la région. À Lviv, les écoles ont été fermées et les autorités mènent des réunions d’urgence pour déterminer un plan d’action.
 
Traduction
Alter Info

 

Les commentaires sont fermés.