Corruptions vaccins : Dossiers SOS JUSTICE

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/02/2010

GRIPPE A : des soupcons de connivence...

Selon l'enquête du Parisien les "liens d'intérêts" entre six experts de l'OMS et des firmes pharmaceutiques "sont avérés".

Même s'ils affirment tous leur indépendance, leurs relations avec les laboratoires entretiennent les soupçons sur l'impartialité de leurs décisions au sein de l'OMS", écrit le journal[*]


De plus, en France et toujours selon le Parisien "Roselyne Bachelot a nommé dix-sept experts en 2009 sur la grippe A. Cette même année, seuls deux entre eux n'ont eu aucun lien d'intérêts avec les firmes pharmaceutiques."

C'est pourquoi, la semaine dernière, les sénateurs du groupe communiste et du Parti de gauche ont demandé la création d'une commission d'enquête sur le rôle des laboratoires pharmaceutiques dans la gestion de la pandémie de grippe A.

François Autain, sénateur de Loire Atlantique et secrétaire de la Commission des affaires sociales du Sénat, n'hésite pas à parler d'"une gigantesque manipulation au profit des firmes pharmaceutiques"[*]

"Il faut lever le voile sur la gestion d'une pandémie fantasmée", a rajouté Guy Fischer (PCF)[*]

Pour aller plus loin :

GRIPPE A : des soupcons de connivence...